Crème de panais à la poire

Dimanche. Certains vont profiter de ce jour pour faire une (grande) balade dans leur rayon d'un kilomètre autorisé, d'autres vont bruncher (entre amis) ou en famille (dehors), d'autres encore, qui ont la chance d'avoir la mer à proximité, vont pouvoir marcher, (se baigner ou pratiquer leur sport favori dans l'eau). Je pense que vous l'aurez compris, en ce moment, on ne fait pas ce qu'on veut quand on veut, et encore moins le dimanche !


J'ai donc décidé, de mon canapé, armée de mon téléphone et de mon fidèle plaid, de partir à la recherche d'inspiration pour de nouvelles recettes. Direction l'application YouMiam, où je tape dans la barre de recherche le mot "panais" en me disant que je n'allais sûrement pas trouver de miracle... Et une recette m'interpelle. "Crème de panais à la poire" proposée par Elior, un groupe de restauration collective français et qui a pour slogan "l'appétit du mieux". L'association poire-panais m'était tout à fait inconnue mais après tout, c'est dimanche et on est confiné, alors pourquoi pas ?


crème panais Lois Clement-Tacher Dieteticienne Nutritionniste Biarritz a distance cabinet a domicile cuisine gourmande
Le résultat final, même la couleur est douce ! J'adore le côté automnal de cette recette.


Ingrédients pour 3 personnes

  • 2 panais (environ 300g)

  • 1 poire

  • 1/2 oignon jaune

  • 1/2 pomme de terre

  • 1 gousse d'ail

  • Quelques épluchures de légumes (gardez celles du panais et rajoutez-en d'autres si vous en avez)

  • 1 c.à s. de beurre demi-sel

  • 25g de crème fraîche

  • 1 c. à s. d'huile d'olive

  • Gros sel, sel, poivre et piment d'Espelette


C'est parti pour cuisiner !



La recette

  1. Laver et éplucher les légumes (sauf l'ail) et la poire. Emincer l'oignon, détailler les panais, la poire et la pomme de terre en cubes. Ecraser la gousse d'ail.

  2. Dans une petite casserole, faire chauffer l'huile d'olive et y ajouter les épluchures de légumes coupées en petits morceaux ainsi que l'ail écrasé. Faire dorer quelques minutes à feu moyen puis ajouter 400ml d'eau. Rajouter une pincée de gros sel, couvrir et laisser cuire à feu doux.

  3. Dans une grande casserole, faire chauffer le beurre et l'oignon émincé jusqu'à ce qu'il dore légèrement. Rajouter ensuite les cubes de panais, pomme de terre et poire. Remuer pendant quelques minutes à feu moyen puis rajouter le bouillon préalablement passé (vous pouvez jeter les épluchures maintenant que nous les avons bien utilisées !), assaisonner et laisser cuire à couvert et à feu moyen pendant 25 minutes environ.

  4. A la fin du temps de cuisson, remuer et vérifier si les légumes sont cuits (texture moelleuse). A l'aide d'un mixeur plongeant, mixer la préparation jusqu'à ce qu'elle soit homogène. Ajouter ensuite la crème fraîche, puis mixer de nouveau.

  5. Servir dans des bols ou assiettes creuses et décorer avec des noisettes concassées, du piment d'Espelette, des herbes fraîches...



Voilà une recette sucrée-salée complètement de saison, réconfortante et originale, avec un petit geste anti-gaspillage pour repenser sa façon de cuisiner les légumes...


crème panais Lois Clement-Tacher Dieteticienne Nutritionniste Biarritz a distance cabinet a domicile cuisine gourmande
J'adore découvrir de nouvelles associations de saveurs comme celle-ci ! Hâte aux prochaines découvertes 🕵️‍♀️

Je vous mets ici le lien vers la recette originale sur YouMiam, mais le bouillon n'apparaît pas dedans. L'avantage de faire son bouillon de légumes soi-même, c'est le contrôle total des ingrédients présents, et notamment la quantité de sel ajoutée. Aussi, c'est un bon moyen d'exercer ses papilles : un bouillon ne doit pas être fade mais au contraire apporter du goût au plat. Pour le corser, vous pouvez bien sûr utiliser le sel, mais il y a aussi d'autres condiments qui peuvent changer comme la sauce soja, la moutarde, les épices, les herbes, bouquet garni, etc. Utilisez aussi les épluchures de légumes de saison : se sont celles qui ont le plus de goût ! En ce moment, privilégiez les poireaux, panais, carottes, navets, céleri... Et faîtes vous confiance 😉



Bonne dégustation !


Votre diététicienne gourmande, Loïs