top of page

Pourquoi j'arrête Doctolib ?

Nous sommes le 1er mars, le printemps arrive et les beaux jours aussi. C'est l'époque du renouveau et du changement qui arrive. Aujourd'hui je propose un petit article de réflexion sur la plateforme de réservation en ligne préférée des français : Pourquoi j'arrête Doctolib, après 2 ans et 6 mois d'abonnement ?


Peut-être faudrait il d'abord rappeler pourquoi j'ai choisi Doctolib au démarrage de mon activité ! Etant moi-même utilisatrice en tant que patiente, je me suis dit que la plateforme allait m'aider sur plusieurs points :

  • être mieux référencée

  • développer ma patientèle plus vite

  • faciliter ma gestion de planning

De plus, mes proches m'ont encouragé dans cette démarche, l'argument "ça va t'aider à te lancer" étant le plus souvent répété.


Petit historique rapide : mes premiers patients m'ont contacté par téléphone. Certains diront "à l'ancienne", mais moi je trouve cela plus parlant, plus humain et surtout plus engageant. Au bout de 3 mois, toujours pas de patient via Doctolib, donc beaucoup de questionnement.... J'étais prête à arrêter, mais un conseiller de leur site me suggère de rester au moins jusqu'à 6 mois. Et enfin, arrive le mois de janvier 2021 où tout à coup, la prise de rendez-vous en ligne décolle. C'est ce qu'on appelle entre collègues "la vague des bonnes résolutions". Elle est plus ou moins haute chaque année, et en 2021, ça a été dans mon cas une vague comparable à Lafitenia, un jour de fort coefficient de marée, avec 12 de période et un vent off-shore 🌊 Bref, je continue donc ma route avec Doctolib, jusqu'à rencontrer différentes problématiques, que voici :


🫥 Les "patients fantômes" : petit nom que j'ai trouvé pour les personnes qui ont pris rendez-vous, qui l'ont décalé pendant 3 mois, d'une semaine à l'autre, et qui ne sont finalement jamais venus, tout en bloquant des créneaux et en les modifiant au dernier moment.

Je pense que ces personnes sont typiquement des gens qui auraient besoin d'être rassurés par rapport à la consultation diététique, et donc pour qui le téléphone, ou même le mail, serait une meilleure option, afin de poser toutes leurs questions, et évoquer leurs éventuelles craintes, tout à fait légitimes.


🐰 Les lapins : ceux que ma dernière conseillère Doctolib appelle les "no-show", mais que je préfère appeler lapins, notamment le samedi matin. Autrement dit les patients qui prennent rendez-vous, mais qui ne viennent pas, ne préviennent pas, et ne donnent pas de nouvelles, malgré attente, coup de fil et sms. A chaque fois on espère qu'il ne vous arrive rien de mal hein, mais nous aussi on aime bien dormir le week-end faut pas croire 😅

Pour ce type de personne malheureusement... Peu de recours existent. J'ai néanmoins de plus en plus de collègues qui demandent des acomptes aux consultations ou facturent les consultations annulées dans les 24h précédentes ou non honorées. Je vais voir comment la situation évolue de mon côté, mais il est possible que j'en vienne à la solution n°2, certains patients ne prenant pas conscience du fait que pour nous petits libéraux, "le temps c'est de l'argent" comme le disait Benjamin Franklin.


😵‍💫 Le double agenda : comme j'ai mon propre site de réservation depuis le début (d'ailleurs pour réserver c'est par ici), j'ai aussi des patients qui réservent par celui-ci. Je ne vous raconte pas le temps que je passais à synchroniser les deux, et les loupés !

De plus sur mon site, il est possible de laisser un commentaire au moment de la réservation pour préciser l'objet de sa venue, les éventuelles questions avant la séance, de réserver tous les types de consultations (y compris domiciles et visio, ce qui n'était pas possible avec mon abonnement Doctolib), et aussi de régler directement en ligne, ce qui peut être facilitant pour certains.


💸 Le prix : 140€ par mois pour les inconvénients cités plus haut... ça fait beaucoup ! Je préfère continuer d'entretenir mon site et mon SEO régulièrement, chose que j'aime bien faire en plus.

Je trouve néanmoins Doctolib très adapté pour les médecins généralistes et spécialistes, étant donné le volume de patients et le peu de disponibilités de ces derniers.


Vous savez tout ! J'espère que cet article aidera les diététiciens qui se questionnent ou ceux en devenir à éclairer leur choix.



A bientôt ✨

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page