top of page

Coeur & cholestérol : un équilibre qui repose grandement sur l'hygiène de vie

Quand on parle de diététique, on a tendance à penser uniquement à l'alimentation. Le soin diététique s'appuie sur l'hygiène de vie globale des individus, ainsi, il est tout à fait normal qu'un diététicien puisse vous questionner sur votre environnement familial, votre travail, votre niveau d'activité physique... en plus des questions propres au contenu de votre assiette ou de votre comportement alimentaire. Cette anamnèse a pour but de vous apporter les réponses les plus adaptées à vos besoins.


Consultation diététique : bilan approfondi, questions sur l'environnement, le travail, la famille, l'alimentation, le stress, le sommeil... Un entretien, c'est très complet !

Dans le cadre de la prévention des maladies cardio-vasculaires, cette approche holistique est particulièrement recommandée. En effet, pour prendre soin de sa santé cardiaque, faire un tour d'horizons des "facteurs de risque" cardio-vasculaire est nécessaire afin de mettre en place, au besoin, de bonnes pratiques au quotidien.


Les différents facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires sont :

  • la sédentarité

  • le tabagisme

  • la consommation régulière d'alcool

  • l'excès de LDL-cholestérol

  • le manque de HDL-cholestérol

  • la présence d'antécédents familiaux

  • le stress

  • l'obésité, particulièrement abdominale

  • l'âge (+ de risque en vieillissant)

  • le sexe (+ de risque si vous êtes un homme)

  • l'hypertension artérielle

  • le diabète


Les critères en rose sont ceux sur lesquels vous ne pouvez pas agir, dits "non modifiables". Vision positive : ça veut dire qu'on peut agir sur tout le reste !

Parmi ces facteurs modifiables, la plupart d'entre eux sont sensiblement influencés par l'alimentation. Aujourd'hui, je vous propose de nous concentrer sur le LDL- et de le HDL-cholestérol, deux paramètres que vous pouvez observer à l'aide d'une simple prise de sang. Comment l'alimentation peut-elle avoir un rôle cardio-protecteur en agissant sur ces 2 paramètres ?



Bientôt le retour des salades de tomates, ici une suggestion avec des croutons de pain, des filets de poulet et de la mozzarella, parsemée de basilic frais !
Bientôt le retour des salades de tomates, ici une suggestion avec des croutons de pain, des filets de poulet et de la mozzarella, parsemée de basilic frais !


Le cholestérol : qu'est ce que c'est ?


Molécule faisant partie de la famille des lipides, le cholestérol est un élément indispensable puisqu'il joue de grands rôles :

  • structure des membranes cellulaires (37 200 milliards de cellules à entourer tout de même)

  • synthèse des sels biliaires

  • synthèse de nombreuses hormones comme les hormones sexuelles, la cortisone, l'aldostérone, etc.

  • synthèse de vitamine D


En résumé : nous avons besoin de cholestérol, c'est vital ! Et c'est d'ailleurs pour cette raison que nous en fabriquons. Notre foie produit environ 80% du cholestérol présent dans notre corps, les 20% restants environ sont apportés par l'alimentation. Mais ce que notre foie produit est aussi influencé par ce que nous mangeons (exemple : une personne qui mange très gras va synthétiser davantage de cholestérol pour fabriquer des sels biliaires, nécessaires à la digestion des lipides, en quantité adaptée à la grande consommation de graisses).



Ce cholestérol a besoin d'aide pour "voyager" dans notre circulation sanguine et atterrir là où il y en a besoin. Pour cela, il va circuler dans une lipoprotéine, une molécule de transport qui, selon sa nature, ira du foie vers les cellules, ou au contraire, des cellules vers le foie :

  • "camion" LDL : low density lipoprotein, transporte le cholestérol du foie vers les cellules qui en auraient besoin

  • "camion" HDL : high density lipoprotein, transporte le cholestérol superflu des vaisseaux sanguins vers le foie pour recyclage ou élimination



Illustration très parlante de l'Inserm pour montrer les "conditions de circulation" des lipoprotéines
Illustration très parlante de l'Inserm pour montrer les "conditions de circulation" des lipoprotéines

Vous comprendrez donc qu'il est inutile de lutter contre le cholestérol en considérant qu'il y a un "bon" ou un "mauvais" là encore, il faut des deux, mais il faut surtout un bon ration entre le HDL et le LDL.


Imaginez en reprenant l'illustration ci-dessus qu'il y a 4 camions bennes qui déposent du cholestérol pour 1 camion nettoyeur qui puisse l'évacuer... A un moment, ça risque de boucher quelque part. C'est ce que l'on appelle la formation de plaque d'athérome. Ce rétrécissement du diamètre initialement disponible pour la circulation sanguine peut, s'il n'est pas pris en charge à temps, provoquer AVC (accident vasculaire cérébral), AOMI (artérite oblitérante des membres inférieurs) ou IDM (infarctus du myocarde), entre autres.


 

Et l'alimentation dans tout ça ? Ne vous inquiétez pas, nous en parlerons dans le prochain article sur le sujet ! Mais vous devinerez que son rôle va être de nous permettre de maintenir un bon équilibre entre HDL- et LDL-cholestérol, afin de garantir une circulation sanguine optimale.


Merci de me lire, et à très vite 🫀

Loïs


Logo Lois Clement Tacher Dieteticienne Biarritz Bidart Nutritionniste Nutrition perte de poids recettes saines


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page